Numéro de téléphone Amansibio +22967311224 | localisation Amansibio Cotonou Pk10 non loin de l'école HOUDEGBE

La drépanocytose, maladie du sang longtemps redoutée peut-être soignée grâce aux vertus des plantes. Découvrez dans la suite de l’article : Fagara + Calotropis : deux plantes pour soigner la drépanocytose.

La drépanocytose : que peut-on retenir sur cette maladie

La drépanocytose : que peut-on retenir sur cette maladie
Drépanocytose

Définition

La drépanocytose est une maladie génétique qui touche le sang plus précisément les hémoglobines encore appelé globule rouge.  En effet les globules rouges sont déformés et prennent une forme de faucille.  Cette déformation empêche ces globules de circuler librement. De même, ils peuvent occasionner des caillots dans les vaisseaux, ce qui pourrait être à l’origine de nombreuses complications et douleurs.  La drépanocytose est une maladie apparue pour la première fois en AFRIQUE et en ASIE. Ce n’est pas une maladie provoquée par un virus ou une bactérie, mais c’est une maladie héréditaire, génétique et non contagieuse.

Les causes de la drépanocytose

La drépanocytose est une maladie héréditaire transmise uniquement par les deux parents. En effet, un patient qui souffre de drépanocytose, a reçu de chacun de ces deux parents un allèle muté du gène régissant la structure de l’hémoglobine. Dans le cas où un individu a reçu qu’un seul gène, de ses parents il ne développera pas la maladie, mais pourra la transmettre à son enfant plus tard.  Néanmoins, il est très rare pour deux porteurs sains d’avoir ensemble un enfant malade. Découvrez dans la suite de l’article Fagara + Calotropis : Deux plantes pour soigner la drépanocytose

Par ailleurs, la drépanocytose correspond à une anomalie autosomique récessive, : elle touche les filles comme les garçons. Il existe deux types de drépanocytose selon la nature du gène muté.

A lire Voici un traitement naturel pour en finir avec le VIH SIDA

Les différentes types de drépanocytose

Les différentes types de drépanocytose
drépanocytose

Drépanocytose homozygote : la plus grave

La forme homozygote, ou forme SS, est la forme la plus grave. La forme SS signifie que les deux gènes sont mutés. Donc le patient a reçu de ses deux parents un gène muté de chaque coté. En effet le gène normal est nommé A et le gène muté est nommé S. Mais attention on peut également avoir la forme SC souvent rare mais qui est aussi très grave. Ces gènes donc nous parlons sont comme des marqueurs sur les globules rouges. Ces marqueurs sont indispensables pour conserver la forme des globules afin que ces derniers puissent transporter le sang dans l’organisme. Ainsi la forme homozygotes déforme l’apparence des globules rouges qui ne joue plus pleinement leur rôle.

Conséquences du drépanocytose de la forme SS ou SC

Les conséquences sont très inquiétantes et à ne pas prendre à la légère parce que l’organisme est confronté à plusieurs troubles. Cette atteinte, se manifeste même avant l’âge de 2 ans par un ictère (jaunisse), un teint pâle et des douleurs abdominales. Si on essaie de récupérer l’enfant avec beaucoup de précaution, de soins médicales, dans la plupart des cas la famille finit en pleurs. Néanmoins d’autres enfants ont la chance de survivre malgré les hauts et bas de la maladie. Ces derniers sont souvent sous traitement intensifs, avec beaucoup d’interdiction au niveau de l’alimentation, du mode de vie, de la façon de se conduire etc. ;  trop de contraintes et trop d’interdit. Amansibio vient avec Fagara + Calotropis : Deux plantes pour soigner la drépanocytose. Ainsi, avec ce traitement vous pourrez dire à dieu aux symptômes, l’anémie etc. Voyons les différents types de drépanocytose

A lire :Remède naturel contre l’anémie ou le manque de sang

La Drépanocytose hétérozygote

En effet une personne atteinte de drépanocytose hétérozygote est porteuse de la maladie mais sur un seul gène.  Ce qui signifie que la maladie est là mais le gène n’est pas dominant donc ne peut pas avoir des répercussions sur la forme des globules rouges.  En effet à ce niveau il y a deux cas.

  • 1er cas : la maladie est caractérisée par la forme AS, avec un gène normal A et un gène anormal S. Donc l’individu a pris un gène normal chez un de ses parents et l’autre muté chez l’autre parent.
  • 2eme cas : La maladie est caractérisée par la forme AC avec un gène anormal C. Néanmoins la forme AC n’est pas dangereuse comme la forme SS. Mais il peut être responsable de certains caractères physiques comme la déformation des os au niveau du pied.

Cependant, dans les deux cas cités un peu plus hauts l’intéressé peut donner naissance à un enfant drépanocytaire, si l’autre parent est également porteur du gène. Donc on peut déduire que la meilleure façon de fuir cette maladie est que les deux parents soient porteur uniquement du gène A.  

A lire Comment le jatropha rouge pourrait soigner l’hépatite B ?

Diagnostique ou dépistage

La drépanocytose de type SS est révélé après une électrophorèse qui détermine que l’individu est porteur du gène S ou non. Mais d’autres signes peuvent être suspect même avant l’électrophorèse. Parmi ces signes ont à des crises d’anémies répétés, des fatigues et la perte de poids.

Les Symptômes liées à la drépanocytose

Un sujet souffrant de drépanocytose ressent des douleurs, au niveau des extrémités des membres ou abdominales, appelées crises vaso-occlusives. Cela est dû en général à l’obstruction vasculaire par les globules rouges. Ainsi les membres atteints peuvent devenir rouges et gonflés. De même on peut observer chez certains sujets des infarctus osseux, qui peut s’avérer très douloureux. Par ailleurs, les sujets drépanocytaires sont sensibles aux infections, parce la rate est atteinte. Chez les enfants, ou les plus jeunes, elle se traduit par une anémie ainsi qu’une fatigabilité et un ictère.

A lire Remède naturel contre la fièvre typhoïde

Drépanocytose, pas de vaccin jusqu’à nos jours

Etant donné que la drépanocytose est une maladie du sang, elle implique l’ADN de la personne concernée. On ne peut cependant pas modifier ou apporter un changement à l’ADN d’une personne. Parce que l’ADN fait partie de l’information génétique de la personne et détermine les caractères héréditaires et tout ce qui englobe les traits physiques, physiologiques de la personne. La vraie méthode de prévention contre la drépanocytose est de toujours fait son électrophorèse et demander à votre partenaire de faire de même avant de s’engager.  Néanmoins il existe à travers les vertus des plantes une lueur d’espoir dans la guérison de cette maladie. Le Fagara + Calotropis : Deux plantes pour soigner la drépanocytose.

Traitement naturel drépanocytose

Amansibio a mis au point un traitement naturel pour ceux qui souffrent de la drépanocytose. Le traitement a pour but de soulager et de réduire définitivement les crises. Aussi le traitement est composé de plantes qui soigne l’anémie et donne aux hématies malformées leur forme normale. Donc la circulation de l’oxygène est facilitée. Grâce à ce traitement les formes SS et SC peuvent vivre jusqu’à 75 ans au moins.

Notre thérapie est une combinaison de plantes naturelles dont le Fagara Calotropis procera, etc. Les différentes substances contenues dans ses différentes plantes vont permettre de vous soulager de cette maladie et de prolonger votre vie. Vous pouvez passer commande de notre traitement naturel drépanocytose en cliquant sur l’image en dessous ou sur par Whatsapp ici

Thérapie No 42 Remède naturel Drépanocytose

Fagara + Calotropis : Deux plantes pour soigner la drépanocytose

Ingrédients

-Écorces et racines de Fagara

– Feuilles de Calotropis procera

Mode Préparation

  • Mettre dans une marmite les écorces et racines de fagara ( Xanthoxylum xanthoziloides )
  • Ajouter de l’eau potable et faire bouillir pendant 5 min
  •  Triturer beaucoup de  feuilles de Calotropis procera pour en extraire une bonne quantité de jus
  • Utiliser un 1/2 litre de jus de feuilles de Calotropis pour 3 litre de la décoction de fagara Xanthoxylum 
  • Laisser tiédir la préparation de fagara et ajouter ensuite  le jus de Calotropis procera car les feuilles de Calotropis sont sensibles a la chaleur
  • Mélanger correctement et faire boire au malade

Mode d’emploi

Faire boire un verre à bambou matin et soir pendant 3 mois

Les drépanocytaire AS ou AC peuvent en prendre aussi  1 fois chaque 2 jours pour leur entretien

Nb : Ce traitement est très efficace Fagara + Calotropis : Deux plantes pour soigner la drépanocytose SS et SC

Néanmoins, il existe chez AMANSIBIO, un puissant remède  naturel  encore plus élaboré qui vous permettra de vivre au delà de 32 ans et faire un enfant si vous êtes de types SS ou SC. Ce traitement est disponible sur commande.  Voici notre contact Whatsapp pour plus d’information

Bonne guérison

5 commentaires sur “Fagara + Calotropis : Deux plantes pour soigner la drépanocytose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Sélectionnez votre devise
EUR Euro
×

Salut!

Cliquez pour discuter avec notre phytothérapeute ou envoyez nous  un mail sur [email protected]

 

×