Numéro de téléphone Amansibio +22967311224 | localisation Amansibio Cotonou Pk10 non loin de l'école HOUDEGBE

Le traitement dans la lutte contre le VIH prend de l’ampleurs de nos jours :  Médecins, scientifiques ou même phytothérapeutes s’y mettent de toute leurs forces pour trouver une solution. Mais la force et les vertus des plantes peut avoir un impact positive sur la santé et surtout dans le traitement des maladies comme le sida. Voici donc un traitement naturel pour en finir avec le VIH SIDA.

Que peut-on savoir sur le VIH sida ?

Le VIH sida est une maladie qui mine depuis des décennies sur la population mondiale. C’est une maladie qui touche particulièrement l’Afrique subsaharienne. En effet le Virus de l’immunodéficience humaine est souvent contracté lors des rapports sexuels non protégés.  Mais ce n’est pas la seule voie de contamination du VIH. On peut aussi contracter le VIH à travers un objet usé déjà contaminé ou entre mère contaminée et bébé.

A lire : La panacée universelle: plus puissante antirétroviral(vih-sida)

Le mode d’action du VIH est très spécifique et particulier. En effet contrairement à d’autres virus, le VIH attaque directement le système immunitaire. Il rend stérile l’action des lymphocytes T CD4 qui sont des cellules soldats assurant la défense de l’organisme.

La contamination au VIH sida peut être résumé en trois phase 

infection au VIH SIDA : voici un traitement naturel pour en finir avec le VIH

La première phase : Le virus attaque l’organisme et ce dernier produit des anticorps pour répondre à la défense. Cette phase peut durer des années pour d’autre personnes. En effet Le corps met un certain temps à produire les anticorps, c’est pour ça qu’il existe un délai d’attente pour faire un dépistage. Ainsi c’est la présence de ces anticorps spécifiques au VIH que l’orgasme produit qui sert de repère pour diagnostique ou non la présence du virus.

La deuxième phase : au cours de cette phase la charge virale augmente et le taux de CD4 chute considérablement. Cela indique que l’organisme est atteint et que le virus a pris le dessus. A ce stade le patient peut commencer à avoir certains symptômes comme : les maux de tête, la fièvre, la diarrhée etc. Mais il est important de noter que ces maladies disparaissent après d’eux même et sans médicaments. L’intéressé a ce stade est séropositif et peut facilement transmettre le virus.

La troisième phase : c’est la phase durant laquelle le patient est malade au SIDA. La charge virale est très élevée et l’organisme est complètement atteint. Face à la défaillance de l’organisme les maladies opportunistes se présentent. La plupart du temps ce n’est pas le VIH qui tue mais ce sont ses différentes maladies opportunistes qui provoquent la mort du patient. Parmi ces maladies on peut citer : les cancers, la tuberculose, les maladies cardiovasculaires etc.

Ceci pourrait vous intéressez :Peut on réellement guérir du VIH/SIDA par les Plantes?

 Bon à savoir

Qu’es ce que la séroconversion et le délai de séroconversion?

La séroconversion est la période où les anticorps anti-VIH apparaissent dans le sang d’une personne infectée. Généralement les tests de dépistage sont positifs à partir de ce moment précis. Le patient est donc séropositif.

Le délai de séroconversion est la période située entre la contamination par le VIH et l’apparition des anticorps anti-VIH dans le sang du patient. Ainsi Les tests de dépistage sérologique sont négatifs durant cette période. C’est pour cela qu’il est fortement recommandé de faire le test chaque année.

Les antirétroviraux : un espoir pour les séropositifs ?

VIH SIDA antirétroviraux

Les ARV antirétroviraux sont des composés pharmaceutiques élaborés dans les laboratoires scientifiques dans le but de réduire la multiplication du virus. Le mode d’action des ARV est très simple, ils canalisent en effet le déplacement du virus, et l’empêchent de se multiplier dans l’organisme. C’est un traitement qui permet à l’organisme de se retrouver et de reprendre les forces face à d’autres infections ou bactéries. Le patient est toujours séropositif mais il va beaucoup mieux. De même les risques de contamination de ces personnes sont réduits mais la charge virale ne reste pas indétectable. Et ces personnes restent séropositifs toute leurs vies. Mais vous aller découvrir avec nous un remède naturel à base Detarium microcarpum qui peut vous aider à lutter et à diminuer complètement la charge virale.

A lire Guérir du VIH/SIDA : une réalité avec les plantes médicinales

La phytothérapie dans la lutte contre le VIH

Il est primordial lorsqu’ on recherche des solutions pour un problème d’autres sanitaire de faire recourt aux plantes naturelles. En effet le sol africain regorge de plusieurs plantes ayant des vertus extraordinaires sur l’organisme. Vous pouvez cliquez ici pour en savoir plus sur l’apport de la phytothérapie dans la lutte contre le VIH. Mais néanmoins, il existe un traitement naturel chez AMANSIBIO composée essentiellement de plante dont le Jatroha rouge qui peut et qui à déjà soigner plusieurs patients. C’est un puissant traitement à prendre sous forme d’infusion durant trois mois et qui dont l’efficacité est répandue en Afrique. Commandez le traitement en cliquant sur l’image ci-dessus. Oubliez le mythe par lequel le SIDA ne se guérir pas, avec les vertus des plantes tout peut avoir une solution. Essayez ce traitement et faite partir de ces centaines de personnes à témoigner de votre guérison.

Voici un traitement naturel pour en finir avec le VIH

Pour cette recette vous aurez besoin de :

Ingrédients

  • Les racines et les écorces de Detarium microcarpum
  • Le gingembre
  • Le clou de girofle
  • L’ail
  • Une boisson alcoolisée : le sodabi, du vin ou même de la vodka.

Posologie

  • Coupez en petits morceaux l’ail, le gingembre et le cou de girofle.
  • Mettez le tout dans une bouteille en plastique désinfectée au préalable.
  • Ajoutez l’écorce et la racine de Detarium microcarpum déjà coupée en petits morceaux
  • Remplissez la bouteille par l’une des boissons alcoolisées citées un peu plus haut (sodabi ou vin)
  • Fermez correctement le mélange avec des lianes de feuilles de votre choix ou utiliser un bouchon
  • Laissez reposez pendant 24h

Mode d’emploi

Consommez cette boisson un demi le matin et un demi-verre le soir. 

Bonne guérison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Salut!

Cliquez pour discuter avec notre phytothérapeute ou envoyez nous  un mail sur [email protected]

 

×