Numéro de téléphone Amansibio +22967311224 | localisation Amansibio Cotonou Pk10 non loin de l'école HOUDEGBE

Un kyste ovarien est une formation de liquide dans la structure de l’ovaire. Le kyste ovarien ne s’accompagne pas d’une augmentation pathologique du nombre de cellules. Souvent, l’apparition de kystes ovariens est asymptomatique. Le choix de la technique de traitement dépend du type de kyste et de la gravité de la maladie. Dans la plupart des cas, une thérapie naturelle est la meilleure solution pour définitivement guérir les kystes . Ici nous vous présentons le curcuma, pour traiter et soigner le kyste ovarien

Sommaire :

  1. Traitement naturel par les plantes médicinales pour guérir des kystes ovariens
  2. Classification des kystes ovariens 
  3.  Causes des kystes ovariens
  4. Symptômes des kystes ovariens
  5. Diagnostic des kystes ovariens
  6. Curcuma et kyste ovarien : remèdes populaires pour les kystes ovariens

Traitement naturel par les plantes médicinales pour guérir des kystes ovariens

Si vous souffrez du syndrome des ovaires polykystiques, optez pour un traitement naturel. Vous guérirez sans subir d’opération. Voici le traitement naturel qu’il vous faut. Il est donc constitué de trois éléments : des tisanes, un cataplasme, et des ovules vaginaux. C’est un remède naturel efficace, rapide et durable qui permet d’éliminer définitivement les kystes. Tous les éléments de notre traitement sont naturels et à base de plantes. Faites-nous alors confiance ! C’est donc le secret pour guérir des kystes ovariens sans opération.

Contactez-nous par téléphone ou whatsapp au +229 67311224 pour plus d’informations.

Classification des kystes ovariens 

Il existe plusieurs formes de kystes ovariens:

  1. Kyste folliculaire – est formé à partir du follicule, dans lequel se produit la maturation de l’œuf. Normalement, un follicule mature éclate, à partir duquel un œuf formé quitte la cavité abdominale. Ce processus est appelé ovulation. Si le follicule ne s’ouvre pas et continue de croître, alors ils parlent du développement d’un kyste folliculaire.
  2. Kyste séreux (simple) . C’est une bulle qui se forme à partir du tissu séreux (externe) de l’ovaire. La bulle est remplie d’un liquide clair.
  3. Kyste du corps jaune . C’est une accumulation de liquide à la place d’un follicule éclatant.
  4. Kyste paraovarien . Il est formé de l’appendice de l’ovaire, localisé entre l’ovaire et la trompe de Fallope                                                   

 Causes des kystes ovariens

Les causes exactes de l’apparition de kystes dans les ovaires sont inconnues, mais il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent déclencher le développement de la maladie.

  • Cela comprend:interventions chirurgicales fréquentes sur les organes reproducteurs, avortement;
  • diabète sucré, obésité;
  • maladies inflammatoires chroniques des organes reproducteurs féminins – endométriose, salpingoophorite, annexite, MST et plusieurs autres;
  • les maladies de la glande thyroïde et d’autres organes endocriniens;
  • perturbations hormonales dans le corps d’une femme;
  • début (jusqu’à 11 ans) le début des menstruations, un dysfonctionnement ovarien, une altération de la maturation folliculaire, un manque d’ovulation;
  • rechute de kystes précédemment guéris.

De plus, chaque type de kyste a ses propres raisons d’origine:

  • le kyste du corps jaune et le kyste folliculaire sont formés à la suite d’un déséquilibre hormonal dans le corps;
  • kyste dermoïde – est congénital;
  • kystes multiples (SOPK) – surviennent dans le contexte d’autres maladies féminines.

Les principaux facteurs de risque pouvant conduire au développement de kystes ovariens sont:

  • avortements multiples;
  • fumer;
  • âge jusqu’à 50 ans;
  • césarienne
  • chirurgie pour enlever l’appendicite, la vésicule biliaire;
  • troubles du cycle, qui s’accompagnent de menstruations douloureuses et de saignements utérins prolongés;
  • utilisation de contraceptifs hormonaux oraux;
  • utilisation du DIU;
  • certaines maladies somatiques;
  • avortements multiples;
  • fumer;
  • âge jusqu’à 50 ans;
  • césarienne
  • chirurgie pour enlever l’appendicite, la vésicule biliaire;
  • troubles du cycle, qui s’accompagnent de menstruations douloureuses et de saignements utérins prolongés;
  • utilisation de contraceptifs hormonaux oraux;
  • utilisation du DIU;
  • certaines maladies somatiques;
  • les maladies inflammatoires chroniques de l’utérus et de ses appendices;
  • tumeurs cervicales bénignes.

Lire aussi :

Symptômes des kystes ovariens

Le plus souvent, la maladie est presque asymptomatique. Une femme ne peut être dérangée qu’en tirant une légère douleur dans le bas-ventre. Le kyste peut rétrécir et se résoudre de lui-même, sur plusieurs cycles menstruels.

Ce n’est que parfois que la formation d’un kyste dans les ovaires s’accompagne des symptômes suivants:

  • douleur aiguë et intense dans le bas-ventre;
  • douleur dans le vagin, taches des organes génitaux;
  • lourdeur dans la région pelvienne;
  • règles douloureuses;
  • violation de la miction et de la défécation causée par la pression du kyste sur la vessie ou le rectum;
  • nausées, vomissements qui surviennent après un rapport sexuel ou un exercice intense;
  • violation du cycle.
  • augmentation de la température corporelle à 38 degrés et plus;
  • étourdissements, faiblesse, perte de conscience;
  • un joint qui peut être ressenti lors de la palpation de la cavité abdominale;
  • décharge abondante pendant les menstruations;
  • perte de poids sans cause;
  • une augmentation du volume de l’abdomen;
  • hypertension artérielle;
  • soif intense, augmentation de la diurèse;
  • cheveux de type masculin.                                                                                                                                                                                          

Diagnostic des kystes ovariens

Le diagnostic de la maladie comprend les étapes suivantes:

  • prendre une anamnèse, un interrogatoire et un examen externe du patient (le médecin s’intéresse à la durée de l’apparition des douleurs dans le bas de l’abdomen, à leur fréquence, à leur fréquence, à la survenue de maladies concomitantes des organes génitaux, à l’absence d’avortement lors des premières menstruations et ainsi de suite);
  • examen gynécologique avec un examen obligatoire à deux mains pour déterminer l’emplacement et la taille des ovaires, de l’utérus, du col de l’utérus, évaluer leur état actuel (douleur, mobilité, etc.);
  • échographie transvaginale des organes pelviens et de la cavité abdominale -se réalise à l’aide d’un capteur spécial dans le vagin, en utilisant cette technique, la présence et la localisation des kystes sont déterminées, un diagnostic différentiel des néoplasmes bénins et malins est effectué, le type de kyste est déterminé;
  • la laparoscopie est une méthode de diagnostic supplémentaire par laquelle il est possible d’obtenir une image claire du kyste, l’étude se réalise à l’aide d’un appareil spécial, un endoscope, dans la cavité abdominale par une petite incision spéciale. 

Curcuma et kyste ovarien : remèdes populaires pour les kystes ovariens

Bien que le traitement hormonal et médicamenteux puisse efficacement surmonter un kyste ovarien, il n’aide pas dans tous les cas. De plus, un tel traitement s’accompagne souvent d’une variété d’effets secondaires et, par conséquent, beaucoup pensent à des méthodes de traitement alternatives. Il est tout à fait possible de se remettre d’un kyste à l’aide de remèdes populaires à la maison, ce qui a longtemps été confirmé dans la pratique par plus d’une génération. Cet article mettra en évidence les méthodes de traitement folklorique les plus efficaces.

Curcuma et kyste ovarien

Le curcuma a de fortes propriétés qui aident à dissoudre certaines tumeurs et kystes. De nombreuses études montrent que le curcuma est très efficace dans le traitement des kystes ovariens.

curcuma et kyste ovarien

 En outre, il aide également le corps à se désintoxiquer et ses propriétés anti-inflammatoires réduisent la possibilité que des kystes bénins se transforment en cancer. Le curcuma se consomme en l’ajoutant au thé ou en le mélangeant avec du lait pour obtenir un résultat maximal.

Curcuma et kyste ovarien :betterave

curcuma et kyste ovarien

La betterave, se consomme dans le cadre d’un mode de vie sain, pour réduire considérablement la taille des kystes et des tumeurs ovariens chez les femmes. Cela aide à équilibrer les niveaux d’acide dans le corps et à réduire la quantité de toxines libérées. Boire un verre de jus de betterave chaque jour aidera à détoxifier votre corps et à vous débarrasser des kystes ovariens.

Curcuma et kyste ovarien : amandes

curcuma et kyste ovarien : amandes

Les amandes sont connues pour aider les femmes à surmonter les crampes menstruelles douloureuses, qui sont le résultat de kystes ovariens. Cela est dû aux niveaux élevés de magnésium qu’il contient. Une poignée d’amandes chaque jour pendant la menstruation est connue comme la meilleure pour faire face à la douleur liée aux menstruations.

Un avis sur “Curcuma et kyste ovarien : traitement naturel des kystes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Sélectionnez votre devise
EUR Euro
×

Salut!

Cliquez pour discuter avec notre phytothérapeute ou envoyez nous  un mail sur [email protected]

 

×